COMMUNIQUĖ DE PRESSE

 

11/10

 

LA CIDH SOULIGNE L’OBLIGATION DE RESPECTER LES DROITS HUMAINS DURANT L’ÉTAT D’URGENCE EN HAÏTI

 

Washington, D.C., 2 février 2010 - La Commission interaméricaine des Droits de l’Homme a suivi de près la situation d’urgence à laquelle est confronté le peuple haïtien à la suite des récents désastres, qui ont causé d’importantes souffrances dans le pays et qui affectent la réalisation des besoins les plus fondamentaux. La CIDH se porte à la disposition des autorités haïtiennes et de la communauté internationale afin de collaborer, dans le cadre de son mandat, avec les différentes initiatives visant à surmonter la situation critique à laquelle fait face la population d’Haïti.
 

Dans ce contexte, la CIDH rappelle au gouvernement haïtien, à la communauté internationale, aux organisations non-gouvernementales et aux nombreux volontaires sur le terrain, l’importance de respecter les obligations internationales en matière de droits humains en toutes circonstances, en particulier les droits inaliénables et ceux des personnes les plus vulnérables. En outre, à la lumière d’information reçue concernant certaines actions posées par des forces de sécurité privées, la Commission interaméricaine lance un appel au gouvernement haïtien et à la communauté internationale afin de réaliser un effort particulier dans le suivi et le contrôle des actions posées par les membres de ces forces et de s’assurer que les droits humains soient respectés en tout temps. L‘information disponible à la CIDH indique que plusieurs enfants ont été séparés de leurs parents et risquent de souffrir de maladies, de stress émotionnel sérieux, de trafic et d’exploitation sexuelle. La CIDH met l’emphase sur l’importance de prioriser la réunification familiale.
 

La CIDH profite de cette occasion afin de transmettre à nouveau ses condoléances les plus sincères aux familles des femmes, hommes et enfants haïtiens qui ont perdu la vie, tout comme à celles des membres des organisations internationales et des forces internationales qui sont décédés dans l’exercice de leur travail d’appui au développement et à la paix dans le pays.
 

Étant un organe principal et autonome de l’Organisation des États Américains (OÉA), le mandat de la CIDH découle de la Charte de l’OÉA et de la Convention interaméricaine des Droits de l’Homme. La Commission interaméricaine a le mandat de promouvoir le respect et la défense des droits de la personne dans la région et de servir d’organe consultatif en la matière. La Commission est composée de sept membres indépendants qui agissent à titre personnel, non en tant que représentants d’un pays en particulier, et qui sont élus par l’Assemblée générale de l’OÉA.
 

 

Liens utiles:

 

Lisez-vous cette communiqué en anglais / Read this press release in English

 

Lisez-vous cette communiqué en espagnol / Lea este comunicado en español

 

 

Contact de Presse: María Isabel Rivero - Tél. (202) 458 3867 - Cell (202) 215 4142 - mrivero@oas.org

Site web de la CIDH: www.cidh.org

 

Pour s’inscrire ou annuler son inscription à la liste de distribution des communiqués de presse de la CIDH, veuillez utiliser ce formulaire disponible sur internet. Merci beaucoup.